06 74 68 02 74


N’hésitez pas à nous contacter pour toute information.

Debuter la wingsuit



saut parachute wingsuit marseille

Débuter la wingsuit en sécurité


La wingsuit ou "combinaison ailée" est une combinaison souple en forme d'aile que le parachutiste enfile afin d'accroître sa finesse et donc de voler plus longtemps et plus loin. Du tissu a été ajouté entre les jambes et les bras afin d'accroître la surface. Même si la on a réellement la sensation de voler, à l'issu du saut, il faut cependant ouvrir son parachute pour se poser en sécurité.
Tout le monde ou presque a vu des images impressionnantes de base jump en aile mais il faut savoir que l'on débute la wingsuit d'avion en toute sécurité. Le matériel moderne est maintenant très abouti avec des finesses proches de 4 (pour 1 mètre de chute on avance de 4 mètres)


Histoire de la wingsuit

L'ancètre de la wingsuit remonte aux années 30 mais c'est réellement Patrick de Gayardon alias Deug qui a repris le concept et l'a sérieusement développé dans les années 1990. Il mettre au point une combinaison dotée de caissons qui vont se gonfler et ainsi transformer le corps parachutiste en véritable aile.
De nombreux autres parachutistes et marques ont par la suite repris le travail de Deug; notamment Loic Jean Albert qui popularisera la discipline et réalisera un des premiers vols de proximité sur une pente enneigée en Suisse.



Comment débuter la Wingsuit?

Voler en wingsuit n'affranchissant pas d'ouvrir son parachute, il faut débuter le parachutisme par un stage PAC.

Une fois autonome en chute libre, la Fédération Française de Parachutisme demande un minimum de 150 sauts et le BPA (brevet de parachutisme autonome) pour commencer à voler en aile.

Nos moniteurs vous aideront à progresser rapidement vers ce stage en étant bien encadré et conseillé. Si 150 sauts peut paraître beaucoup il ne s'agit en fait que 2 à 3 jours de pratique par mois pendant 1 an, au sein de notre école de parachutisme. C'est finalement peu en comparaison d'autres sports.

A ce stade, il suffit de faire quelques sauts avec un initiateur wingsuit pour que ce dernier vous apprenne les bases du pilotage de l'aile avec son corps ainsi que les éléments de sécurité propres à ce matériel.


La FFP a classé en 3 catégories les combinaisons ailées:


    - La wingsuit niveau 1: ce sont des modèles adaptés à l'apprentissage. Elles sont faiblement toilés au niveau des bras et des jambes. Les mouvements sont plus aisés, et la dépression dans le dos plus limitée. Elle permet de prendre confiance et de faire ses premiers pas. Dans cette catégorie, on retrouve notamment les modèles Indy de chez SFLY et Prodigy2  de chez Phoenix Fly

    - La wingsuit niveau 2: une fois les premiers pas franchis, soit au minimum 20 sauts selon la fédération française de parachutisme, il est possible de passer sur un modèle confirmé. De la toile a été ajouté au niveau des bras et des jambes, augmentant ainsi les performances.

    - La wingsuit niveau 3: réservée seulement aux experts.Très largement bachée, elle dispose même, le plus souvent de baguettes que l'on tient afin d'augmenter la surface. Ce sont des modèles très hautes performances. La dépression dans le dos et la grande quantité de tissu demande à l'utilisateur un geste d'ouverture précis d'où les exigences d'expérience pour pouvoir l'utiliser

Si vous êtes intéressé par la pratique de la wingsuit, il faut dans un premier temps bien s'encadrer. Au sein de notre école de parachutisme, nous disposons de techiciens en la matière qui vous feront progresser et vous conseillerons au mieux. La première étape pour débuter la wingsuit est de suivre un stage PAC de parachutisme. La suite de la progression ne sera que du bonheur!

saut parachute wingsuit marseille

accident wingsuit marseille

La Wingsuit est elle dangereuse?

On a souvent tendance à mélanger la wingsuit et le basejump.
- La wingsuit en elle même est une combinaison ailée utiliser pour accroître la sensation de vol en chute libre. Elle peut se pratiquer d'avion ou de falaise.
- Le base jump est le saut en parachute d'objet fixe (tours, antennes, falaises...). Il est destinés aux parachutistes experts et nécessite d'utiliser un matériel spécialement conçu pour.
La wingsuit, créée pour sauter à partir d'un avion, s'est rapidement imposée en base jump ouvrant la possibilité de sauter sur de nouveaux spots et de s'éloigner encore davantage de la falaise. Actuellement la course à l'adrenaline et à l'image pousse de nombreux base-jumpers à se tourner vers le vol de proximité où, comme son nom l'indique, le but n'est plus de s'éloigner de la paroi mais au contraire de voler au plus proche des repères naturels. Cette pratique, bien qu'exceptionnelle demeure très engagée, voire dangereuse et participe à l'image risquée de la wingsuit.


La wingsuit est elle mêne ne présente pas spécialement de danger puisque la plupart des pratiquants notamment les moins expérimentés la pratique à partir d'avion et loin de tout obstacle.


Informations complémentaires